Notre histoire

Depuis des décennies l’AYLF a su prendre des risques, innover et s’adapter aux problématiques de l’enfance. Avec la volonté de développer une stratégie à long terme, l’AYLF se restructure.

Une reconnaissance par les autorités de tutelle de la compétence éducative et du sérieux de la gestion financière.

En Août 2008, à la demande de la Direction Régionale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (DRPJJ), l’AYLF crée un Centre Éducatif Fermé (CEF) à Ham. Par cette ouverture d’établissement, les services de l’État et ceux du Département valident les aptitudes pédagogiques et gestionnaires de l’association.

En 2009, l’association est sollicitée par la justice pour assurer l’accueil et l’accompagnement des victimes d’infractions pénales et crée l’A.D.A.V.E.M.80.

L’AYLF signe avec le Conseil Général de la Somme un Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM) pour 2010-2014. Cet engagement bipartite garantit la pérennité des services de protection de l’enfance ; il confirme la relation de confiance entre le financeur et l’association.

Une lisibilité des missions éducatives

En septembre 2010, l’association se recentre sur la protection de l’enfance et l’aide aux familles ; elle évolue d’une organisation territoriale en 2004 à une organisation par missions. Cette stratégie vise en particulier à rendre plus lisible et plus efficient le service rendu aux enfants et aux familles.

Une volonté résolue de rationnaliser ses moyens de fonctionnement et de communiquer

L’association développe des services supports : Ressources Humaines, contrôle de gestion, économat… Elle met aux normes le bâtiment « le Cèdre » et regroupe en 2012 la plupart de ses services au Sud-est d’Amiens. Elle met en ligne son site internet : www.aylf.asso.fr.

Un plan stratégique de diversification et d’ouverture au partenariat

En 2012, l’association tourne une nouvelle page de son histoire par une réorganisation fondamentale juridique et managériale de l’ensemble de ses entités : « AYLF Actions », devient l’instance de gouvernance de la « Famille AYLF » composée de « AYLF Enfance Famille », « AYLF Justice », « SCI Delpech », « YLF Ressources », Groupement de Coopération Sociale et Médico-Sociale (G.C.S.M.S.) « AYA », « SCI YLF » et « AYLF Petite Enfance » et de toute structure à venir.

Notre engagement

La Famille AYLF s’engage pour la protection de l’enfance et de la famille, pour l’aide aux victimes et le suivi des auteurs d’infractions pénales. Fidèle aux principes définis par son fondateur Yves Le Febvre en 1935, l’association a pour mission la recherche de réponses adaptées aux besoins des plus vulnérables. Les valeurs qui animent les bénévoles et les salariés sont humanistes, sociales et volontaristes. Les profonds changements, impulsés par les lois de 2002 et 2007 notamment, conduisent à spécifier pour les années à venir les objectifs prioritaires à atteindre et à préciser les principes fondamentaux de notre fonctionnement. L’engagement individuel et collectif de tous les acteurs de l’Association s’exprime dans le Projet Associatif actualisé.

Nos objectifs

1 L’humain au cœur de chaque action

L’objet même de notre mission porte à considérer la personne dans sa dimension humaine et sa dignité. L’accueil, l’écoute, l’empathie, la solidarité et le respect sont au centre de nos préoccupations.

2 Valoriser le travail d’équipe

La complexité des besoins de l’usager nécessite une prise en charge éducative et pédagogique plus globale. Notre projet vise à décloisonner les actions et les services et à concevoir, dans cette logique, de nouvelles approches de l’exercice de nos métiers.

3 Développer le partenariat

Nous souhaitons étendre nos relations avec les partenaires publics et privés, en particulier acteurs associatifs, politiques, juridiques, gestionnaires, financiers, économiques et sociaux. Le but est de mutualiser les pratiques innovantes, d’enrichir l’expertise et de diversifier les financements.

Nos principes d’action

1 L’exigence de qualité

L’association veille à maintenir la qualité de ses prestations par l’actualisation de ses compétences et l’évolution de ses pratiques. Elle s’attache à évaluer périodiquement ses méthodes et ses résultats pour mieux réguler les actions mises en œuvre.

2 L’appui sur la diversité

La diversité de l’ensemble de ses acteurs – bénévoles, professionnels, partenaires et usagers – est un atout essentiel pour l’association. Elle favorise l’échange, entretient le sens de la responsabilité collective et renforce les capacités d’ouverture, d’indépendance et de progrès.

3 La famille AYLF, une Entreprise Sociale Associative

Forte de l’engagement de ses membres, l’association affirme résolument sa finalité sociale non lucrative. Pour remplir sa mission et garantir sa pérennité, elle se donne les moyens de faire face aux diverses évolutions politiques, économiques, gestionnaires, managériales et concurrentielles qui s’imposent.

Yves LE FEBVRE

fondateur de l’association

A voir aussi sur le site
Dernières actualités
Contactez-nous
Faites un DON