Association Yves Le Febvre > Découvrir l’AYLF > Notre projet associatif

Notre projet associatif 2013-2018

Des réformes profondes tant politiques qu’économiques impactent depuis plusieurs années les associations, nous obligeant à un travail prospectif visant à repositionner le projet associatif face aux exigences de participation citoyenne, à la concurrence du marché, à la montée en puissance de l’Europe.

En quelques années, les références d’action et de gestion établies de longue date ont été bouleversées avec la prise en compte des données territoriales, avec la transversalité des politiques d’aide sociale, avec la rénovation de l’action sanitaire et sociale (loi du 2 janvier 2002). Les textes législatifs traduisent une volonté politique renouvelée en matière de solidarité, de réponses aux nouvelles problématiques de l’exclusion, de la pauvreté afin d’éviter la « fracture sociale » au sein de la société.

Au niveau des usagers, la prestation de service doit être de qualité afin de répondre à la satisfaction de leurs besoins concernant les modes de vie, d’accompagnement et les activités proposées. Au niveau institutionnel, une logique de territoire et une ouverture des organisations sur les environnements géographiques mais aussi économiques et culturels se structurent. Cette logique donne naissance à de multiples contractualisations de partenariat à l’échelon local entre services, à l’élaboration de conventions, à l’échange d’informations entre acteurs engagés constituant autant de réseaux au bénéfice des usagers. Enfin et suite à ces évolutions, se poursuit ce qu’on peut appeler le travail « hors les murs » des établissements médico-sociaux (Loi du 5 mars 2007); la planification s’impose sous forme de schémas établissant une cartographie et des données prospectives. Sont alors mis en correspondance les besoins des collectivités territoriales et les types de réponse à apporter, au risque d’une certaine « instrumentalisation » des établissements et des services du secteur social, médico-social et judiciaire. Une logique de projets s’impose également pour les associations gestionnaires, les établissements et services, garantissant la qualité du service rendu, projets soumis à évaluation interne et externe. Une logique de concurrence accrue se développe entre les services et même une logique de marché avec l’apparition depuis 2012 d’appels d’offres. Enfin les impératifs gestionnaires et la notion d’efficience (faire mieux avec autant, voire moins de moyens) s’imposent avec l’apparition d’enveloppes budgétaires fermées, avec le principe de compatibilité des coûts des prestations et le renforcement des contrôles, avec la logique de convergence tarifaire. L’étude de ces évolutions est indissociable de la montée de l’évaluation des politiques publiques qui vise une mise en cohérence des actions portées par l’ensemble des acteurs du champ social. Ces nouvelles logiques bousculent non seulement l’éthique du travail social mais aussi les principes administratifs et les procédures.

C’est dans ce contexte que la Famille AYLF, vecteur de solidarités vivantes et de proximité, souhaite donner une lisibilité à son projet associatif. Déclinaison de l’objet social, notre projet associatif rassemble ses membres autour des grands principes qui fondent l’existence des associations de la Famille AYLF; il structure méthodiquement une réalité à venir et vérifie que l’association ne s’écarte pas des objectifs qu’elle se fixe. Le projet associatif prend sens au regard d’une vision stratégique de l’utilité sociale et sociétale de notre association, des valeurs et choix humanistes, moraux, politiques, économiques, culturels qu’elle défend, ce au nom de quoi elle agit et qui justifie l’engagement de ses membres. Document de référence institutionnelle, il rassemble bénévoles et salariés autour d’un projet commun avec la responsabilité de l’animer, de le faire vivre au quotidien et de le faire évoluer dans le temps.

Notre projet associatif trouve une grande part de ses ressources dans les documents de référence qui forment son héritage : les statuts, le document retraçant l’évolution historique de l’association. Aujourd’hui la Famille AYLF à travers ses entités, reste fidèle aux valeurs de son fondateur : présente à Amiens, Abbeville, Chaulnes et Ham, elle porte son action au service des plus vulnérables ; elle a pour objectif permanent la recherche de réponses adaptées aux besoins des usagers et prend en compte les évolutions sociétales. Grâce à une large palette de services complémentaires, la Famille AYLF, à travers ses composantes, accompagne plus de 3000 familles et bénéficiaires par an, fidèle à ses statuts.

La règle d’or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu’une partie de la vérité et sous des angles différents.

Gandhi.

Appuyée, depuis plus de 80 années d’existence, sur une connaissance pointue des problématiques du champ de la Protection de l’Enfance et de la Justice, la Famille AYLF fait valoir une expérience confirmée de l’accompagnement de ses bénéficiaires, une expertise technique performante et reconnue avec une équipe de professionnels spécialisés dans ses divers domaines de compétence. Les valeurs qui nous animent sont humanistes, sociales et volontaristes. Elles impliquent un engagement individuel et collectif consenti et désintéressé. La Famille AYLF exprime la volonté de poursuivre ses missions de création, de gestion d’actions sociales et médico-sociales à partir de valeurs d’accueil, de disponibilité, de compétences, pour la cause de l’enfant et de la famille, de la protection et de l’accompagnement des personnes en situation de vulnérabilité sociale, victimes d’infraction pénale ou personnes placées sous main de justice. Son horizon dépasse nécessairement l’action auprès des usagers. Action individuelle et collective se complètent et permettent l’enrichissement des réponses et le décloisonnement des services et des acteurs de terrain.

La Famille AYLF est ouverte au partenariat avec la pluralité des partenaires privés et publics,  acteurs politiques, juridiques, gestionnaires, financiers, économiques et sociaux. Active dans le domaine de l’observation sociale, elle se veut également participative dans la recherche d’innovation sociale et dans le développement de toutes actions de prévention, de protection, d’éducation auprès des enfants, adultes et familles. La diversification des actions et des financements est un des objectifs de l’association, notamment dans l’adaptation des modalités d’accompagnement en faveur de l’adolescence permettant d’éviter les situations de ruptures, dans le soutien à la parentalité et dans le champ de la petite enfance, dans la mise en œuvre d’actions propres à créer du lien social dans le champ inter-générationnel.

La Famille AYLF entend participer par ses missions à l’évolution des politiques sociales globales et locales. Elle s’appuie sur la diversité des ressources des professionnels, des bénévoles, des partenaires, des usagers, pour entretenir et soutenir son projet et développer sa compétence. Aussi s’affirme t-elle comme étant une entreprise sociale associative, c’est à dire à finalité sociale et non lucrative. L’entrepreneuriat social ne s’attache pas tant au statut juridique qu’à la finalité sociale de l’activité qui place la personne au centre de son projet dans une mission d’intérêt général. « Créer du possible », tel est notre objectif. Tout enfant ou adulte a droit de cité et doit trouver sa place dans la société. Il compte sur elle pour évoluer. Il participe ainsi lui-même au développement social et à la solidarité. Dans cette perspective, tous Les actes du quotidien constituent des repères signifiants, sécurisants, constructifs.

NOS PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT

L’humanisme

La Famille AYLF met au centre de ses réflexions l’humain dans ses dimensions psycho-sociales et au centre de ses préoccupations les valeurs de solidarité : la bienveillance se traduit dans la qualité du regard qu’on porte sur l’autre et renforce les ressources et la capacité de l’individu à grandir ou à rester responsable de ses actes.

Le professionnalisme

La Famille AYLF veille à garantir la qualité de ses actions par l’actualisation des compétences et l’évolution des pratiques: ses actions sont portées par des professionnels diplômés. Au-delà de cet engagement sont développés des protocoles internes et de régulation assurant la qualité et l’amélioration continue des prestations.

Le pluralisme

La pluralité des opinions et des acteurs valorise les échanges au sein de l’association et renforce sa capacité d’ouverture et d’indépendance. Elle favorise une culture du changement nécessaire pour répondre aux évolutions de la société.

L’usager, personne, acteur et sujet

La Famille AYLF garantit une éthique de l’action auprès de l’usager par :

  • L’autonomie de la personne reconnue dans ses droits et obligations
  • La contractualisation avec l’usager, sa famille, son environnement et les partenaires
  • Le projet individualisé qui place l’usager comme acteur et responsable de son devenir
  • La participation de l’usager à travers des espaces d’expression spécifiques à chaque service et mission
  • Le respect de la personne, son intimité, son histoire, ses opinions, ses valeurs
  • L’inscription ou la réinscription de l’usager dans la vie et le lien social, dans sa citoyenneté

LES ENTITÉS DE LA FAMILLE AYLF

L’AYLF Actions

L’AYLF Actions est l’instance de gouvernance de la Famille AYLF qui assure la mise en œuvre concrète des orientations stratégiques des entités de la famille, réunissant selon une fréquence bimensuelle les présidents des deux associations et la direction générale.

L’AYLF Enfance Famille

Les services de la protection de l’enfance prennent en charge les enfants en danger moral ou physique. Ses équipes offrent protection, écoute, bienveillance aux jeunes qui leurs sont confiés. Dans ce processus, les familles sont accompagnées : I’AYLF Enfance Famille les soutient dans leur fonction éducative afin de maintenir les liens affectifs. Le pôle de la protection de l’enfance c’est:

  • 3000 enfants pris en charge et accompagnés chaque année
  • Du personnel qualifié, travailleurs sociaux et psychologues
  • Des lieux d’hébergement
  • Des lieux d’accueil

L’AYLF Justice

L’AYLF Justice, ce sont deux services qui interviennent auprès des victimes et des auteurs d’infraction pénale : France Victimes 80 qui aide les victimes d’infractions pénales dans le Département de la Somme et l’A.S.E.C.J.A (Action Socio-Educative du Champ Judiciaire d’Amiens) dont les compétences s’exercent auprès de personnes prévenues, mises en examens, ou en exécution de peine.

L’AYLF Petite Enfance

L’AYLF Petite Enfance, c’est une crèche multi-accueil d’une capacité de 40 berceaux. Environnement neuf et entièrement pensé pour le développement des enfants, il reflète la volonté de s’adapter au mieux à la demande des familles pour les soutenir dans leur rôle parental tout en leur permettant de poursuivre leur carrière professionnelle.

Les SCI

Sur le plan juridique, les choix sont sous-tendus par une volonté de segmenter les risques en séparant la gestion de la propriété.

A voir aussi sur le site
Dernières actualités
Contactez-nous
Faites un DON

Complément d’information