Centre Educatif Fermé (C.E.F.)

« Eduquer à l’altruisme et à la coopération, pour diminuer la récidive »

Le CEF, qu’est-ce que c’est ?

Le Centre Educatif Fermé de Ham accueille 12 jeunes filles (4 maximum) et garçons, de 16 à 18 ans placés sous contrôle judiciaire, sursis mise à l’épreuve ou en libération conditionnelle, pour une durée de 6 mois (renouvelable une fois). Le CEF est une alternative à l’incarcération accueillant les jeunes de toute la France (la priorité étant cependant donnée aux Hauts-de-France).

Et concrètement…

Notre travail se base sur un suivi éducatif et pédagogique renforcé, prenant en compte les capacités et envies du jeune pour co-construire un projet professionnel qui puisse lui permettre une intégration dans l’environnement social « ordinaire » et éviter la récidive.

L’équipe se repose sur un directeur, 2 chefs de service, un secrétaire, un professeur affecté par l’Education Nationale, un psychologue, un infirmier, 4 veilleurs de nuit et 18 éducateurs qui interviennent en proximité. Nos deux maîtresses de maison les accompagnent aussi au quotidien dans la gestion de leur budget, de l’hygiène, l’entretien des locaux et l’animation de certains ateliers (couture, cuisine, pâtisserie…).

Les éducateurs du CEF de Ham propose différentes activités au quotidien afin d’amener les jeunes à se responsabiliser, faire l’expérience de l’autonomie pour ainsi développer leurs savoir-faire et savoir-être.

Le déroulement de l’accompagnement

La prise en charge s’opère sur une Obligation de Placement Provisoire (OPP) accompagné d’un Contrôle Judiciaire (CJ), Sursis Mise à l’Epreuve (SME) ou liberté conditionnelle. Elle s’appuie sur l’ordonnance n° 45-174 du 2 février 1945 relative à l’enfance délinquante.

La loi n° 2002-1138 du 9 septembre 2002 d’orientation et de programmation pour la justice a ainsi renforcé et diversifié les moyens mis à la disposition des juridictions, de la protection judiciaire de la jeunesse et de l’administration pénitentiaire pour prendre en charge ces mineurs.

Et au quotidien…

La structure fait de l’apprentissage, de l’initiation au travail et de l’aide à l’insertion de grandes priorités.
Avant de pouvoir réaliser des stages à l’extérieur du CEF, les jeunes s’exercent en interne et pratiquent différents ateliers. Les résidents suivent un planning journalier heuré alliant vie quotidienne (nettoyage de leur chambre, tri du linge, rangement des affaires personnelles), temps de groupe lors des déjeuners et activités collectives (espaces verts, mécanique, menuiserie, sport, entretien/rénovation, cuisine, art…). L’équipe du CEF sensibilise et encourage vivement ses jeunes aux loisirs, à la culture ainsi qu’à la connaissance de leur environnement. Ainsi, ils bénéficient également de temps libres dans la salle « détente », favorables aux échanges, mais aussi à la lecture, aux divertissements… Les suivis éducatif, scolaire et psychologique occupent eux aussi une place importante dans le quotidien du centre par la présence d’un personnel compétent adapté.

Les projets mis en œuvre

Nos réalisations, comme celle du Projet « dojo » qui a vu le jour après 2 ans d’efforts combinés entre jeunes et éducateurs, nous confortent dans la conviction que l’accompagnement éducatif, proposé par les équipes du Centre Educatif Fermé de Ham, leur permet de se réinsérer dans la société.

Aujourd’hui, nous savons qu’il est possible, avec patience, de les faire se lever pour atteindre un objectif, qu’il est possible de redonner espoir en leurs capacités et les aider à découvrir leurs qualités. Ce qu’ils ont bâti, c’est plus qu’un édifice : c’est une réalisation de soi.

Ils ont démontré qu’ils sont capables de s’inscrire dans un projet dont ils ne seront pas les bénéficiaires.
Nous avons tous la volonté de continuer.

Le CEF vu de l’intérieur

Témoignage de Patrick (nom d’usage), jeune récidiviste de 16 ans pris en charge par le CEF.

 ” Je suis arrivé au CEF il y a 8 mois pour des récidives de violence. Je me demandais : quel est le fonctionnement du CEF ? qu’est-ce je vais faire là-bas ? Maintenant, je me rends compte que je suis bien ici, parce qu’ils m’aident à calmer ma violence. Au fil des mois, je sens que je vais mieux. Et puis, il y a plein d’activités au CEF ! …

… J’ai découvert la gestion des espaces verts et la cuisine. Et surtout la menuiserie. Je suis en formation à l’UEAJ (Unité Educative d’Activité de Jour) d’Amiens depuis le mois de décembre où j’apprends à manier le bois en palette. Je construis pour moi, ça me plaît énormément ! On développe aussi des projets avec le CEF, pour le Téléthon par exemple, où on vend des pots de fleurs qu’on a fabriqués avec une éducatrice. Là-bas, j’ai discuté avec une petite dame qui a acheté des fleurs pour ses enfants décédés. C’est une situation qui m’a fait mal au cœur, alors je l’ai accompagnée volontairement pour les déposer. Je lui ai offert aussi un pixel avec le prénom de ses enfants, juste parce que ça me faisait plaisir. Au final, au CEF, je sais qu’on fait des choses pour moi, parce que je fais mes preuves ! Il y a des règles qui sont difficiles, mais on est surtout ici pour réussir. Moi, on m’aide à développer un projet personnel : celui de trouver une famille d’accueil. »

Contacts

 8, route de Pithon              
80400 Ham

Téléphonnez-nous au   03 60 12 29 10

Vous pouvez nous contacter aussi via le formulaire de contact sur la page contactez nous, rubrique Dispositif Éducatif Familial Intensif.

A voir aussi sur le site
Dernières actualités
Contactez-nous
Faites un DON

Actualités de ce service

Félicitation à l’équipe combative du C.E.F. 20 mars 2018

L'être humain a toujours besoin de reconnaissance. Avant de se faire connaître des autres il se doit de se connaître lui-même. Le RAID a permis pendant trois jours justement d'apprendre…

Au centre éducatif fermé, tout pousse droit au jardin 9 février 2018

Le centre éducatif fermé de Ham propose à ses jeunes de cultiver un jardin depuis cet été. Une découverte pour ces mineurs, et une aide pour retrouver le droit chemin.…

HAM – Les projets fleurissent au centre 9 février 2018

Vendredi 10 Août 2012 Le centre accueille douze jeunes délinquants. Ils sont encadrés par 24 personnes, dont une psychologue. Différents projets y sont menés pour favoriser leur réinsertion. (Archives) Le…