Association Yves Le Febvre > AYLF enfance famille > Pôle Hébergement > PFS > Passeport Autonomie : Destination insertion !
Pour le public des jeunes sortant des dispositifs de protection de l’enfance, le passage à la vie autonome s’avère rapide et brutal. Ces jeunes doivent faire face à toutes les transitions en même temps plutôt que graduellement (Stein, Munro 2008), alors même qu’ils y sont peu préparés et qu’ils disposent de moins de support et de compétences sociales que les jeunes de la population générale (Goyette 20071).

 

Le contexte

Les jeunes majeurs, pris en charge au sein du service de Placement Familial Spécialisé de l’AYLF, font le constat convergent qu’il serait souhaitable que leurs éducateurs référents soient davantage présents dans la co-construction de leur projet de vie : sur les aspects scolaire, professionnel mais aussi par une mise en situation en logement semi-autonome ou autonome.

Dans un contexte économique, local et national, où les difficultés des acteurs que nous sommes à accompagner sereinement ces jeunes vers l’autonomie sont grandissantes (l’accès au « contrat jeune majeur », au soutien éducatif et financier du Département, répond à des critères plus sélectifs en raison des restrictions politico-budgétaires des collectivités), nous sommes convaincus que l’autonomisation est un processus qui prend un temps différent selon le parcours de vie, l’histoire, la personnalité. Il est alors nécessaire d’individualiser nos jeunes et de les accompagner jusqu’à leur majorité, et au-delà.

 

Comment aider ces jeunes à s’insérer ?

Le projet du « Passeport Autonomie : Destination insertion ! » naît de réflexions que l’équipe pluridisciplinaire (éducateurs spécialisés, assistantes de service sociale, psychologues, assistants familiaux, chef de service, directeur de service) partagent et nourrissent autour de la prise en charge proposée à ses jeunes et de la préparation à l’autonomie après leurs 18 ans.

Ainsi, grâce à un appel à projet, la Fondation Caisse d’Epargne Hauts de France se rend partenaire du dessein en participant aux enjeux exposés par l’AYLF. Aux mois de février, mai, juillet et octobre 2018, leur co-financement permettra au PFS de proposer à 12 de ses jeunes placés en famille d’accueil des sessions de préparation à l’autonomie par le biais de différents ateliers.
Âgés de 16 à 18 ans, les mineurs concernés, pour lesquels peu ou prou de soutien familial est présent et sera présent jusqu’à leur majorité, peuvent ainsi se préparer à l’autonomie de manière encadrée tout en étant acteurs de leur insertion professionnelle. Durant plusieurs jours, ils bénéficient de l’intervention de leurs éducateurs et de professionnels (diététicienne, chef cuisinier…) pour aborder différentes thématiques.
Comment gérer son budget ? Comment manger équilibrer ? De quelle manière organiser son quotidien ? Mais aussi prendre connaissance du droit commun existant et renforcer l’estime de soi… Autant de problématiques et d’enjeux auxquels tenteront de répondre nos intervenants, de façon théorique mais aussi pratique, afin de démystifier l’âge de la majorité et faire face aux inquiétudes de chacun.

La finalité visée est donc de favoriser l’autonomie des 16/18 ans dans la perspective d’un projet de vie réaliste et réalisable avant la majorité en prenant conscience de leurs ressources et aptitudes (intellectuelles et manuelles). Nous projetons que nos jeunes mettent du sens quant à l’obtention d’un diplôme ou la recherche d’un stage professionnel et qu’ils soient sécurisés dans leur liberté de mobilité (expérimenter les transports en commun (bus, train, métro) préparer un voyage touristique ou professionnel (vacances ou chantier de volontariat), vivre en logement semi-autonome ou autonome (studio, chambre chez l’habitant, etc…) sur une certaine durée).

Au terme du parcours « Passeport Autonomie : Destination insertion ! », les jeunes bénéficieront d’un chèque-passeport d’un montant de 750€ à utiliser soit pour l’obtention du permis de conduire (mobilité, insertion professionnelle), soit pour l’accession à un premier logement (et/ou achats de mobilier pour ce premier logement) ou pour la poursuite d’études (insertion professionnelle).

*L’utilisation de la somme sera soumise à la validation du service de Placement Familial Spécialisé AYLF


Avec la participation de :

Amélie ROGUEZ, Diététicienne | Nathaniel DE SOUZA, coach | Sullyvan ENNUYM et Anthony MASSAÏD, anciens jeunes du PFS | La Maison des Adolescents de la Somme | La Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile (BPDJ) | La MEEF Santerre Haute-Somme | Le Mail | Finances et Pédagogie | AXA  | Le Stade de la Licorne.


1 : Anne OUI. Intervention au colloque de l’EHESP « Les jeunes vulnérables face au système d’aide sociale (politiques publiques, pratiques professionnelles et trajectoires de jeunes) ». ONED, 21 Septembre 2012, p1.